Actualités

L’accès à la culture par le biais de l’école

Dans cette période où les élèves ne peuvent plus se déplacer vers les lieux culturels… des acteurs se déplacent dans les écoles, afin de ne pas les priver de l’accès à la culture !

 

École Louise Michel

Les classes de l’école Louise Michel testent l’artisanat au Moyen-âge

A défaut de pouvoir organiser des sorties culturelles avec les classes, l’école Louise Michel continue d’accueillir des animations au sein même de l’école. Elle a accueilli, la semaine dernière, un atelier « hors les murs » proposé par le Musée du Château de Mayenne.

Pendant trois jours, les médiatrices culturelles du musée se sont installées dans la salle d’arts plastiques ; elles y ont accueilli toutes les classes.

Elles avaient conçu un atelier autour de l’artisanat au Moyen Âge qui comprenait une recherche autour de fac-similés qu’elles avaient apportés du musée ainsi qu’un atelier autour de l’argile. Les enfants ont tous pu confectionner un petit bol en utilisant une technique médiévale.

Les enseignantes et les élèves ont beaucoup apprécié cette ouverture culturelle même s’ils ont vraiment hâte de pouvoir sortir des murs de l’école pour se rendre sur les lieux des animations.

Spectacle et échanges avec des artistes

La Compagnie Nyash, compagnie de danse contemporaine belge, est venue présenter, vendredi 29 janvier, des extraits de son spectacle « 10:10 » à 2 classes de l’école Louise MICHEL. La chorégraphe, Caroline Cornelis, s’est inspirée des cours de récréation, lieux de découverte, liberté, mouvements.

Trois danseurs et un batteur se sont lancés dans un tourbillon de jeux rythmés devant les enfants qui, après le spectacle, ont pu échanger avec les artistes. Ils ont pu leur faire part de leur ressenti et leur poser de nombreuses questions.

Enfants et enseignantes étaient ravis d’avoir pu assister à un spectacle vivant dans cette période si particulière où tous les projets culturels sont reportés ou annulés.

 

 

École Jacques Prévert

« Croq’les mots, Marmot ! », des auteurs viennent animer des ateliers en amont du salon

Jeudi 4 février, Sarah Cheveau a rencontré les élèves de moyenne section de l’école maternelle Jacques Prévert. Sarah leur a lu ses albums puis les enfants lui ont présenté un stop motion qu’ils avaient préparé sur son livre  » Marelle à doigts ». Pour développer leur créativité, l’auteure leur a ensuite demandé d’inventer leur propre marelle avec des morceaux de papier.

Les élèves étaient ravis de pouvoir partager ce moment avec Sarah Cheveau, qu’ils retrouveront lors du salon du livre « Croq’les mots marmots ! ».

AUTRES ACTUALITÉS DU MOMENT

AUTRES ACTUALITÉS À CONSULTER

dans {{ p.custom_fields.thematique_actualite[0] }}